CONTACTLe métal a toujours été la passion de l’artiste-sculpteur Daniel Detilleux. Ses possibilités infinies, sa noblesse, sa robustesse lui ont inspiré des réalisations étonnantes dans le domaine artistique, aussi bien que dans le domaine de l’architecture et du design, où il travaille avec des créateurs de référence. Parmi ces réalisations, la sculpture du restaurant Le Mozart, à Bruxelles, frappe par son caractère majestueux et impressionnant. Le visage du compositeur Mozart, librement interprété, à la fois fidèle aux gravures d’époque et singulier dans son masque de métal, dégage une présence forte. C’est que Daniel Detilleux a su créer, par le travail patient de l’acier, des traits expressifs qui sont un des caractères de ses sculptures. Contrairement aux techniques du bronze, dont la forme dépend du moule, Detilleux travaille directement sur le métal, lui offrant des courbes, des reflets, des couleurs, des nuances, notamment grâce aux phases de polissage et d’oxydation. Quiconque regarde cette sculpture ne peut manquer d’être frappé par le contraste entre le dureté de l’acier et la malléabilité dont il a du faire preuve lors de sa mise en œuvre. L’œuvre, du reste, est pleine de créativité. Son commanditaire était un passionné de jazz et Detilleux a voulu offrir au grand compositeur quelques-uns des attributs des plus grands jazzistes, clés de saxophone, cuivres, soulier impeccablement verni. L’artiste a par ailleurs mis au point un procédé qui intègre les technologies les plus sophistiquées et lui permet de créer des bustes uniques. Grâce à la capture numérique de la morphologie et du volume d’un visage, il en projette les lignes sur des plaques de métal qui sont ensuite retravaillées. Ce procédé complexe lui permet d’être à la fois au plus proche du visage « réel », car sa morphologie est parfaitement conservée, et de la sculpture proprement dite, puisqu’il peut rajouter de la matière en fusion, en enlever ou la polir. Les bustes ainsi crées sont aussi fidèles que singuliers. Les traits y sont nets, l’expressivité puissante ou douce. L’acier semble conserver la mémoire du regard du modèle, rendu intemporel.